mercredi 16 août 2017


POESIE DANS LES CHAIS 2018 – # 16
14 septembre – 27 octobre 2018

 

POÉSIE  danse

Exposition

musique improvisée 

affiches de création

                                       cinema

                                                                       art et littérature –     
 


 

 JOSÉ ANTONIO CONDE (ZARAGOZA)
FERNANDO SARRIA (EJEA DE LOS CABALLEROS) 
 JOSE GABARRE  (HUESCA) 
 LUDOVIC PAUTIER (BORDEAUX)

COLE SWENSEN (SAN FRANCISCO) 

 DIMITRI VAZEMSKY (PLASTICIEN, LILLE) 

 PERRINE LE QUERREC (PARIS)
BRUNO JOSUÉ (PERCUSSIONS, BAYONNE) 

 CHRISTIAN BOURIGAULT (DANSE, PARIS) 

 DIDIER VERGNAUD (EDITEUR, LIBOURNE)
CHRISTINE DE CAMY (PAU) 

 AMANDINE MONIN (PAU)  

 NICOLAS VARGAS (PAU) 

 JESUS AURED (ACCORDÉON, BAYONNE) 
 DIDIER BOURDA (PAU )



Danse, chorégraphie, art contemporain, poésie, mise en scène, spectacle, musique improvisée, voix : ces mots sont convoqués pour la 16 ème édition de Poésie dans les chais.
Un festival de la « plus radicale fantaisie » qui s’y entend « pour raconter l’époque. »
Un festival qui pousse des artistes, des philosophes, des plasticiens et des poètes à « interroger la notion de genre et de frontières esthétiques » à Pau et Jurançon.
On aime ici que les gens se parlent.  
Les poètes des mots y rencontrent les poètes d’autres verbes.
On viendra de Paris, Avignon, Toulouse, Providence (USA),  Huesca, Saragosse, Madrid, Bruxelles, Naples,   ...

C’est là une volonté de la manifestation d’inviter des  artistes de renommée internationale à questionner en profondeur la notion de local, ici vécu en tant que part de l’universel.  



Vendredi 14 septembre_18h 30_   Mediatheque de jurançon. entrée libre     
 Inauguration du festival Poésie dans les chais
Suivie de                                 Poésie Poésia
Lectures-spectacles transfrontalières 






avec :

José Antonio Conde (Zaragoza) - Fernando Sarria (Ejea de los Caballeros)
Jose Gabarre  ( Huesca)

Trois représentants parmi les plus dissipés de l’ébouriffante scène poétique aragonaise, accompagnés et traduits par :
Christine de CAMY (Pau) - Ludovic Pautier (Bordeaux) -  Amandine Monin (pau)
Jesus Aured ( accordéon) 



Jose Gabarre, Huesca 1983 Né à Huesca Publié dans la revue universitaire Eclipse et Turia. A egalement publié L'Ivresse des statues (Ed. Eclipsed, 2012) et Ma faim noire (Ed. Quadrivium, 2016). Organisateur des soirées poétiques moustaches Potemkine, ainsi que la collection de Naufragos des Editions Potemkine. 

José Antonio Conde  Poète et plasticien. Collaborateur régulier dans différents magazines de création littéraire en Espagne et en Amérique Latine. Une partie de son travail a été traduite en catalan, français, anglais et portugais. Il a également écrit des textes pour des catalogues d'art.  

Fernando Sarría Abadía (Ejea de los Caballeros, 1961) a consacré plusieurs années à la recherche dans l'histoire de l'art. Il a été inclus dans Vers sans drapeau, la grande anthologie poétique Espagne – Colombie. Il a collaboré à divers magazines littéraires et culturels: El Cronista de la Red, Yareah, Créatures Saturniennes, Imam, Récits, Turia, La Nausée, Agora,   
 
Ludovic Pautier p Animateur de l'émission radiophonique "Falseta" dédiée à la musique flamenca et l'hispanophilie sur Radio Campus Bordeaux depuis 2004. Donne aussi des conférences sur le même thème. A publié Balada Flamenca, éd. Atelier In8, 2011 et Ivoire brisé, éd. Atelier Baie, 2012

Amandine Monin.  Comédienne de profession, réalise aujourd’hui des performances autour de ses propres écrits. Etudes dans plusieurs écoles de theatre, notamment  Le "Hangar", Toulouse. Prix Bernard Vargaftig de poésie 2017.  

Christine de Camy. Poète et psychanalyste (Pau). Intervient en libéral et en psychiatrie. Lectures publiques remarquées de Franz Kafka, Virginia Woolf, Marina Tsvetaieva, Rilke, Celan, Blanchot, Michaux. Organise la manifestation transdisciplinaire  « Les 5 saisons de l’arbre » à Pau

JESUS AURED, originaire d’Epila (Aragon), débute ses études musicales à l'âge de 8 ans, il obtient le 1er prix international d'Annecy en 1982 et DEM de Musique traditionnelle au C.N.R. de Bayonne en 1999. Il passe du bal musette et musique traditionnelle, à l'improvisation avec des musiciens, chanteurs, danseurs, comédiens et peintres. Il travaille aussi en tant que concertiste.  



Samedi 15 septembre_    

11h00 Cave du Palais Place de la Liberation – Pau.

Interventions poetiques
José Antonio Conde (Zaragoza)
Fernando Sarria (Ejea de los Caballeros)


12h30 La CAVE de MAX     22 rue Galos – Pau.

Interventions poetiques
jose gabarre  (huesca)
Christine de Camy (Pau) 

15h00Le Bel Ordinaire. Espace d'art contemporain. Billere (sous reserves)

Hommage a Luc Soriano, poète 1963-2017).(affiches, éditions, extraits sonores)
 Carte blanche est donnée aux graphistes, designers palois de la Maison des éditions
pour un accompagnement visuel  de "Ca plairait pas à ma mère" de Luc Soriano, poète toulousain d’origine paloise, aux éditions Tapuscribe.  

 Diffusion en boucle de plusieurs vidéos performances et bandes sonores de l’auteur/
Improvisation  musicale de Marc Maffioli  (saxophone ) 

Luc Soriano est né en 1963 à Montpellier, il vivait et travaillait à Toulouse. Véritable « batteur du tambour de la langue », ses mots ont toujours été des alliés même si leur collaboration doit se négocier quotidiennement par le travail d'écriture. Véritable performer, les vidéos performances et bandes sonores sont à fréquenter de toute urgence. Monique Larrouture Poueyto -  juin 2015 "
Partenaires : Le bel ordinaire, La maison des éditions, La cave poésie de Toulouse


17h30  Domaine Latapy.   Gan 
                                     
 Ultra Petit Marché (UPM) du domaine Latapy (éditions Nuit Myrtide, expo, librairie, 
discussions)

19H00      « Ailleurs commence ici. »  Danse / texte

Projet chorégraphique de Christian Bourigault, Ludovic Pautier, Christine de Camy & Jesus Aured.  




                                                                                                                             photo/   crédit à venir

Avec Christian Bourigault,  chorégraphe et danseur au sein de sa compagnie (Cie de l'Alambic) de 1990 à aujourd'hui. Il explore aujourd’hui comme chorégraphe la création in situ et se définit comme "chorégraphe paysager" pour faire du "landart chorégraphique". Il travaillant sur la mise en valeur d'un territoire et de ses populations. Donne également des cours dans le cadre de l'entrainement régulier du danseur à Micadanses Paris et enseigne en 2017 à l'Université de Nice Sophia Antipolis.
Collabore sur ce projet avec Ludovic Pautier (voix, texte) ; Christine de Camy( voix, texte) ; Jesus Aured (acordéon) 

suivi de

Perrine Le Querrec ( poesie)  &  Bruno Josué ( percussions)   


Perrine Le Querrec est née à Paris en 1968. Ses rencontres avec de nombreux artistes dans le cadre de son métier de recherche et de documentation nourrissent sa propre création littéraire et pluridisciplinaire, travaillant notamment au fil des années pour France Télévisions, Canal Plus, les éditions du Seuil, la Cité de la Mer de Cherbourg, l'Espace des Mondes Polaires, etc.Poète et romancière, elle est lauréate du Prix du Premier recueil de la Fondation Antoine et Marie-Hélène Labbé (2016) pour son recueil La Patagonie9.
Bruno Josué Batteur hybride, il aime tisser des mélanges musicaux, dans le Pacifique, en Nouvelle Calédonie, etc. Josué n’a de cesse d’explorer les différentes facettes d’un  brassage musical allant du rythme du pays le Kaneka aux influences Afro caribéennes et de la musique brésilienne.  




Vendredi 21 septembre - Galerie Naqu’1 Œil – rue Bouquière - Bordeaux- 19h00 . entrée libre               Poesie dans les chais délocalise à Bordeaux !



Lectures, vidéos, performances, et présentation des éditions Nuit Myrtide (Lille).
Avec Dimitri Vazemsky, Cole Swensen  et Didier Bourda.   

Dimitri Vazemsky (lille) Ecrivain? Editeur ? Plasticien ? Dilettante professionnel ou guetteur de sens? Tout cela à la fois? On cherche ses livres côté librairie, on les retrouve côté galerie ou musée. On pense qu'il joue avec les mots, et le voilà occupé à jongler avec les images, des photos, à composer de savoureux livres-objets. Bref il cultive l'ecclectisme" (Pays du nord)   "L'homme qui veut écrire une phrase de deux kilomètres de long sur une plage du nord (Stéphane Paoli, France Inter). Il est une sorte de Sophie Calle au masculin" (Geoffroy Deffrennes, La voix du Nord) "un drôle de passionnant jeune homme" (François Reynaert, le Nouvel Obs).

Cole Swensen (san francisco)  Née à San Francisco en 1955 et elle partage sa vie entre les Etats-Unis et Paris. Elle a publié onze livres de poésie dont Gave (Omnidawn, 2017) suite à deux résidences d’écriture à Pau en 2014 et 2015. Ses recueils traduits en français aux éditions José Corti, et à la Fondation Royaumont. Cole Swensen est également traductrice de poésie française contemporaine : Suzanne Doppelt, Olivier Cadiot, Pascalle Monnier, Pierre Alferi, Nicolas Pesques, etc.

Didier Bourda ( jurançon)   est né à Pau en 1959.  Quinze années de compagnonnage avec la scène, autour de ses propres textes qui restent une véritable fabrication du langage.   Il est depuis 2003 le directeur artistique de Poésie dans les chais (64). Dernier livre publié : Galerie montagnaise, editions Lanskine, Paris, 2018.

Samedi 22 septembre_18h00 _  Librairie L’Escapade – Oloron

Lectures, vidéos, performances, et présentation des éditions Nuit Myrtide (Lille).
Avec Dimitri Vazemsky, Cole Swensen  et Didier Bourda.   


Vendredi 28 septembre_18h 30_   Mediatheque de jurançon.

Vernissage de l’exposition
« L’Affiche, revue murale de poésie, 30 ans de création » 
Lectures, vidéos, performances. et présentation des Editions Le Bleu du ciel (Libourne)
Avec Didier Vergnaud, Dimitri Vazemsky, Cole Swensen, et Didier Bourda.   

avec
Didier Vergnaud (Libourne) est poète, et éditeur au Bleu du ciel. Il a fondé « L’Affiche, revue murale de poésie », exposée dans les médiathèques, les universités, les centres d’arts, et dans la rue. Textes et images forment ensemble des œuvres nouvelles. Elles proposent un accès direct à la lecture et restituent la création dans l’espace public.

Dimitri Vazemsky (lille) Ecrivain? Editeur ? Plasticien ? Dilettante professionnel ou guetteur de sens? Tout cela à la fois? On cherche ses livres côté librairie, on les retrouve côté galerie ou musée. On pense qu'il joue avec les mots, et le voilà occupé à jongler avec les images, des photos, à composer de savoureux livres-objets. Bref il cultive l'ecclectisme" (Pays du nord)   "L'homme qui veut écrire une phrase de deux kilomètres de long sur une plage du nord (Stéphane Paoli, France Inter). Il est une sorte de Sophie Calle au masculin" (Geoffroy Deffrennes, La voix du Nord) "un drôle de passionnant jeune homme" (François Reynaert, le Nouvel Obs).

Cole Swensen (san francisco)  Née à San Francisco en 1955 et elle partage sa vie entre les Etats-Unis et Paris. Elle a publié onze livres de poésie dont Gave (Omnidawn, 2017) suite à deux résidences d’écriture à Pau en 2014 et 2015. Ses recueils traduits en français aux éditions José Corti, et à la Fondation Royaumont. Cole Swensen est également traductrice de poésie française contemporaine : Suzanne Doppelt, Olivier Cadiot, Pascalle Monnier, Pierre Alferi, Nicolas Pesques, etc.

Didier Bourda (jurançon)   est né à Pau en 1959.  Quinze années de compagnonnage avec la scène, autour de ses propres textes qui restent une véritable fabrication du langage.   Il est depuis 2003 le directeur artistique de Poésie dans les chais (64). Dernier livre publié : Galerie montagnaise, editions Lanskine, Paris, 2018.



Du 28 septembre au 27 octobre. Mediatheque de jurançon
 « L’Affiche, revue murale de poésie, 30 ans de création » 
exposition d’art contemporain


Exposition originale composée d’affiches de poésie grand format (120 x 176) réalisées par les éditions Bleu du ciel, Libourne). 
Affiches originales rassemblant chacune un texte littéraire et une proposition artistique.
Plusieurs affiches de création, signées Jean-Marie Gleize, Jérôme Mauche, Didier Vergnaud 


 Patrick Bouvet, Eugène Nicole, Cole Swensen, Didier Bourda, Dimitri Vazemsky, Bernard Heidsieck, Jean-Michel Espitallier, Franck Tallon, Bernard Noël, etc. … 


*
partenaires
Communauté Agglomération Pau-Pyrénees  / scène conventionnée danse-théâtre Espaces Pluriels – Theatre Saragosse Pau / Le Grain de la Voix - Maison de la Poésie et des Écritures Contemporaines  / Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques / Ampli / Éditions ATI / Université Pau-Pays de l’Adour / Fédération Espaces, Fontières, Métissages de l’Université Pau Pays de l’Adour Centre de Recherche en Poétique, Histoire Littéraire et Linguistique (CRPHLL) / Librairie L’Escapade – Oloron Ste Marie / Médiathèque de Jurançon / Editions Bleu du Ciel ( Libourne)

Contact.
0559827030 /0559069425
www.poesiedansleschais.blogspot.fr






Pau - Jurançon (64)
14 septembre – 15 octobre  2017

programme  


Jeudi 14 septembre_19h 45_  Espaces Pluriels /Théâtre  Saragosse - Pau
  17 Avenue de Saragosse, 64000 Pau 



valeria giuga / Jean Michel espitallier    
she was dancing  
danse - texte - 50 MIN / TARIF 10 € 
 
une proposition du Festival Poesie dans les chais
AVEC LE SOUTIEN DE : Communauté d'Agglomération Pau Béarn Pyrénées / La Route des vins du jurançon / Espaces Pluriels


SHE WAS DANCING est la rencontre de La Mère d’Isadora Duncan et du portrait de la chorégraphe qu’a composé Gertrude Stein. Valeria Giuga transpose cette rencontre en un jeu de par-coeur du poème et de la danse mêlés. Le morcellement et les altérations originels de la danse duncanienne laissent ici la place à une nouvelle gestuelle radicalement épurée. Les mouvements des trois interprètes, strictement écrits, sont générés par les mots du texte de Stein, boucles et jeux de permutations, selon le montage qu’en propose le poète Jean-Michel Espitallier. La sécheresse rythmique de la pièce, qu’accentue une lecture monocorde doublée d’un métronome, installe bientôt une litanie hypnotique, à la fois sonore (lecture strictement cadencée) et visuelle (chorégraphie strictement écrite). Dans cet agencement, les trois interprètes en perruque ne sont pas sans évoquer quelques personnages beckettiens, drôles mais un peu pathétiques, désespérément appliqués, à l’unisson d’un ballet mécanique. Jusqu’à ce que les rythmes de la batterie de Jean-Michel Espitallier viennent enrayer cet ordonnancement et l’emmène vers un final plus groove et délicatement chaotique.

création 2017 / Chorégraphie : Valeria Giuga / Danse : Valeria Giuga, Aniol Busquets, Roméo Agid / Lecture, Batterie : Jean-Michel Espitallier / Conception Musicale : Valeria Giuga & Jean-Michel Espitallier / réalisation : Roméo Agid / Lumières : Sylvie Debare / Texte : d’après Orta or one dancing, Gertrude Stein / Production : Labkine / Durée : 50 min / Photo : Nikolaz Le Coq

                                                                                et aussi .....



  SABALINE FOURNIER / danse    / NICOLAS VARGAS / poésie    / FANNY AVRAM / voix /  RYAN KERNOA / guitare / THIERRY ESCARMANT mise en scène /  AMANDINE MONIN / poésie /
ESTELLE FENZY/ poésie   / 
DOMINIQUE QUÉLEN  / poésie / JESUS AURED  / accordéon / 

COLE SWENSEN poésie / MARTIN ANTIPHON design sonore  DIDIER BOURDA  / poésie / CHRISTOPHE CLOTTES  / art contemporain  / 


Vendredi 15 septembre_19h _  Commanderie de Lacommande - entrée libre
Petite restauration sur place.    

Vernissage de  exposition Affleurement Affluent (15 sept – 15 octobre)
de  Christophe Clottes       

Christophe Clottes, artiste plasticien, vie et travaille à Pau. Il produit un travail qui prend la forme d'installations, relevant l'aspect transitoire et le potentiel de décomposition /recomposition de nos environnements.

Rivières, gaves et ruisseaux déplacent la masse des vides de leurs montagnes / Galet, gravier, gravité complice de l'eau pour en dessiner les creux / Ecoulement de temps, liquéfaction de roche, prise des corps dans la brèche puis gisement./ Sédimentation, dynamique interne, corps inertes / Vibrations sédimentaires, échos de dépôts…/  


suivi de

sabaline fournier / nicolas vargas
emovere  

Danse : Sabaline Fournier

Texte &  lecture : Nicolas Vargas

« On s’était mis la pour bien la voir quand elle arriverait ... on l'attendait là l'émotion, le front contre la vitre … c'est là que ça a commencé ... quelque chose nous a tapés sur l'épaule ...." 


suivi de

une absence oblique
Petite forme | Texte | Musique live
Avec Fanny Avram (photo) à la voix 
et Ryan Kernoa à la guitare.
Cie Ecrire un Mouvement, 
direction Thierry Escarmant
  
                                                                                                                                                    

Samedi 16 septembre_17h _  Domaine Latapy – Gan - entrée libre
Repas (15 e) à l’issue. Reservation conseillée : contact@domaine-latapy.com
06 23 22 07 29           

17h00 Ultra Petit Marché du Domaine Latapy
Marche de la poésie
Présentations des éditions La Boucherie Littéraire (Vaucluse)
Exposition de L’Affiche Murale de Poésie (éditions le Bleu du Ciel, Bordeaux) 
Dégustations, discussions. Librairie
Scène ouverte à tous ( rens 0559069425)

19h00 Lectures-spectacles

 Amandine Monin. Née le 4/01/1982 à St Priest. Comédienne de profession, poète au quotidien et vie se versa, réalise aujourd’hui des performances autour de ses propres écrits.  

 Le soleil commence au sud / Eboulis cimes stries / Faune dans la fente Lichen lichen/
Le sac à dos couine / Des fils, des lignes, / Couches strates stries et maintenant / Le vide/
Des lignes, tout ce qui n’est pas roc / Strie Strates fentes / Des réseaux, des fractures … /
Stries, Amandine Monin, extrait.   


estelle fenzy  Née en janvier 1969. Elle habite Arles. Elle écrit depuis 2013, des poèmes
et des textes courts, le plus souvent autour d’un thème qui a bousculé ses émotions, ses sens, le cheminement de son existence. Son dernier livre, Mère, est paru en juin aux éditions La
Boucherie Littéraire.

Enfant me suit. / Ses jambes menues courent pour me rattraper./  Je ralentis, le laisse s’approcher,
souris, redémarre. / Avance un peu, mon ange. / Enfant me suit. / Dans sa tête moulin, la peur pétrit son pain. /    Mère, Estelle Fenzy, extrait.


Dominique Quélen Dominique Quélen est né en 1962. Vit à Lille. Sa pratique de la poésie s’appuie avant tout sur le travail du langage comme matériau. Collaborations régulières avec des compositeurs et musiciens.   Publié chez Le Théâtre Typographique, Fissile, Rehauts, etc. 


« Rien ne croit ni ne sait rien. Car que faire ? / Où faire la chose de vivre ayant sa valeur ? / La peau interne ? Dans la peau ? Cette boîte ou sorte de boîte de chair où la vie ne déroule qu’un trajet ? On végète. […] »Basses contraintes, Dominique Quélen, extrait.





JESUS AURED débute ses études musicales à l'âge de 8 ans, il obtient le 1er prix international d'Annecy en 1982 et DEM de Musique traditionnelle au C.N.R. de Bayonne en 1999. Il enseigne l'accordéon depuis 1980. Touche à tout, il passe du bal musette et musique traditionnelle, à l'improvisation avec des musiciens, chanteurs, danseurs, comédiens et peintres. Il travaille aussi en tant que concertiste. Il a participé à la création du Festival Errobiko Festibala avec Beñat Achiary.



Mercredi 4 octobre_20h _  Domaine Nigri – Monein - entrée libre
                                           
cole swensen / martin antiphon / didier bourda
Gave / Galerie  de Cole Swensen  et Didier Bourda

Cole Swensen et Didier Bourda ont invité le designer sonore Martin Antiphon à mixer leurs textes et voix, autour du Gave de Pau, et autres eaux bien plus lointaines. Lentement, morceau après morceau, suture après suture, le corps d’écrits récupérés prend forme sur la table de mixage… Le texte mis à plat sur cette surface en deux dimensions comprend dès lors plusieurs niveaux, plusieurs plans, plusieurs cadres ou plusieurs séquences, plusieurs tailles, plusieurs blocs, plusieurs sons, plusieurs langues …

Cole Swensen est née à San Francisco en 1955 et elle partage sa vie entre les Etats-Unis et Paris.  
Didier Bourda est né à Pau en 1959.  Quinze années de compagnonnage avec la scène, autour de ses propres textes qui restent une véritable fabrication du langage. A paraitre prochainement, Galerie Montagnaise, aux éditions Lanskine.

Martin Antiphon, né en 1983. Ingénieur du son, producteur et musicien (basse, guitare),    Intervenant pour l'IRCAM ou avec le trompettiste Ibrahim Maalouf - et occupe les postes d'ingénieur du son et de producteur au sein de Music Unit.

partenaires

Communauté Agglomération Pau-Pyrénees / Association Route des vins du Jurançon / scène conventionnée danse-théâtre Espaces Pluriels – Theatre Saragosse Pau / Le Grain de la Voix - Maison de la Poésie et des Écritures Contemporaines  /   Ampli / Éditions ATI / Université Pau-Pays de l’Adour / Fédération Espaces, Fontières, Métissages de l’Université Pau Pays de l’Adour Centre de Recherche en Poétique, Histoire Littéraire  et Linguistique (CRPHLL) / Librairie L’Escapade – Oloron Ste Marie / Médiathèque d’Anglet / Editions Bleu du Ciel ( Bordeaux)


Contact.
0559827030 /0559069425
www.poesiedansleschais.blogspot.fr



     

1 commentaires:

À 24 juillet 2018 à 12:17 , Blogger mhm a dit...

bonsoir Didier,
il y a une erreur de date
vendredi 14 sept et samedi 15 sept
Superbe programme, bravo et bel été pour vous tous,
à bientot
mhmarsan

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil